Je vous livre ici quelques outils très concrets à adapter à vos problématiques.
N’hésitez pas à les mettre en pratique régulièrement pour « muscler » votre confiance en vous et votre autonomie.

Faites de la vie un inlassable terrain d’apprentissage et de vos épreuves des expériences!


Outil n°1 : Connaissance de soi et apprentissage

pexels-photo-132941

  1. Lorsque vous êtes victime d’un choc, prenez le temps de vivre votre émotion (tristesse, angoisse, colère…), qu’elle dure une minute, une heure ou une semaine.
  2. Une fois que vous avez suffisamment exploré cette émotion et que vous vous sentez prêt à passer à l’étape suivante, revenez aux faits et rien qu’aux faits.
  3. Ensuite, posez-vous la question suivante : « Qu’ai-je à apprendre de cette situation/épreuve? « , et tirez-en les enseignements en modifiant votre comportement et/ou vos pensées.

Outil n°2 : Intuition et ressenti

pexels-photo-177567

  1. Pour trouver votre intuition, vous devez aller dans votre ressenti, vos sensations. Commencez par prendre 3 grandes inspirations-expirations en gonflant le ventre.
  2. Posez ensuite la question qui vous préoccupe à votre corps, à vos tripes, plutôt qu’à votre tête. Faites-le en conscience.
  3. La vibration émise en réponse par votre corps est juste car c’est celle que vous ne contrôlez pas.

Outil n°3 : Action et plaisir

pexels-photo-296879

  1. Si vous devez fournir un effort, assurez-vous d’y trouver du plaisir.
  2. Lorsque vous n’arrivez pas à réaliser une corvée qui pèse sur vous depuis longtemps, autorisez-vous à penser autrement et faites des compromis gagnants avec vous-même.
  3. Posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce qui pourrait faire que cette corvée soit moins pesante ?« . Saupoudrez de la souplesse dans votre mode de pensée et la réalisation de vos actions.

Outil n°4 : Ambition et réalisme

light-person-woman-fire

  1. Lorsque vous avez une mission à réaliser, fixez-vous des objectifs réalistes et réalisables.
  2. Déterminez une date butoir à laquelle l’objectif doit être atteint. A partir de ce moment-là, votre corps mobilise sans que vous en ayez conscience chacune de ses cellules pour atteindre l’objectif.
  3. L’objectif est atteint à 80%? Célébrez! A 50%? Persévérez avec flexibilité en adaptant le timing et l’objectif final.

A ces outils, j’ajoute quelques lectures qui me paraissent essentielles, tant dans l’état d’esprit que la pratique.

714z-ZE97TLcouverture-du-livre-lart-de-la-simplicité51JmU702zHL._SX303_BO1,204,203,200_

EnregistrerEnregistrer